investir.cash

"Tu aideras ton prochain à investir…"

Les conseils de Bobby Cash pour bien investir son argent

Vous avez de l’argent. Bof ? Un peu ? Beaucoup ? Vraiment beaucoup ? Qu’importe. Vous avez compris que celui-ci ne pousse pas dans les arbres, et que pour garantir votre indépendance financière, travailler ne suffira pas. Non, je vous vois venir : arrêter de bosser, c’est pas la solution non plus. Ni de casser la tirelire de votre grand-mère. Et sortir la poêle à frire pour inspecter le champ du voisin en espérant tomber sur un magot romain et toucher le jackpot, pourquoi pas, mais je ne vous le conseille pas non plus.

Bref, comment faire fructifier mon argent durement gagné ? En l’investissant au bon endroit et au bon moment, pardi ! Voyez l’investissement comme un placement à long terme, un truc qui prend du temps, mais qui fini toujours par payer. Vous voyez, la graine qu’on met dans le pot et qui finit par nous sortir des belles fleurs, pour peu qu’on ai la main verte et qu’on pense à l’arroser ? Le même principe, en gros.

Mais dans quoi investir, me direz-vous ? Bonne question, chers amis. Bobby Cash vous dit tout sur l’investissement : quand, comment, pourquoi… c’est parti !

Pour investir votre argent, posez vous les bonnes questions

Investir, c’est bien, mais savoir comment s’y prendre, c’est mieux. C’est pas le genre d’opération qu’on va improviser un soir en matant Koh-Lanta avec une pizza et un sachet de chips. Non. Première chose à savoir : un investissement, quel qu’il soit, se prépare avec minutie. C’est votre argent que vous engagez, ne l’oubliez pas !

1 ère question : combien vais-je consacrer à mon investissement ?

C’est la première question à vous poser. Ouais, la question est certes plus évidente pour un Jeff Bezos. Mais là on parle de vous. Vous devez vous fixer un objectif d’investissement, une part que vous consacrerez uniquement à cette activité. La règle d’or à respecter est de ne jamais, Oh grand jamais, piocher dans votre part à vivre pour vos investissements. JAMAIS. Constituez vous non seulement une épargne de sécurité, mais également une part tous les mois de vos revenus que vous ne toucherez pas et que vous consacrerez à vos dépenses quotidiennes : loyer, courses, charges, enfants, croquettes pour le chat… la base, quoi.

Allez vous faire un café, un thé ou un jus de groseille, posez-vous dans canapé, attrapez votre calculette et commencez vos calculs savants. Calculez quelle est votre part à vivre chaque mois – voyez toujours ce chiffre à la hausse par sécurité -, puis arbitrez sur combien vous consacrerez à vos loisirs, et combien alimenteront vos investissements.

2 ème question : comment allouer mon capital ?

OK, vous avez fait vos petits calculs, et vous savez maintenant que vous pourrez consacrez X d’argent à vos opérations d’investissement. La question qui se pose maintenant est : que faire de cet argent ? Comment le placer ? Comment le répartir ? Oui bon, ça fait trois questions au lieu d’une, merci p’tit malin.

Quelque que soit votre investissement, 3 règles d’or :

Voyez loin… envisagez votre investissement à long terme uniquement

Entendez par long terme « plusieurs dizaines d’années ». Et oui, je vous avais prévenu : ne vous attendez pas à gagner beaucoup d’argent rapidement et sans effort. Fuyez ceux qui vous proposeront des produits avec de tels résultats. Ça n’existe pas ! En investissant sur le long terme, vous limitez les risques et les variations excessives de produits financiers.

Diversifiez vos placements

Mettez pas tous les oeufs dans le même panier, en gros. Diversifier ses actifs, c’est la base de la base. C’est une sécurité supplémentaire : imaginez que vous placiez tous vos actifs dans un produit, et que celui-ci dégringole du jour au lendemain. Balo. C’est un scénario catastrophe mais personne n’y est à l’abri. En diversifiant vos placements, vous évitez ce scénario. Grosso modo, n’investissez jamais plus de 10% de votre capital dans un même produit. Conseil de Bobby Cash.

Surveillez l’actualité financière, économique et fiscale

On ne vous demande pas de vous transformer en trader. Mais pour éviter les mauvaises surprises et pour monter en compétence, suivez l’actualité des marchés financiers, et des produits dans lesquels vous investissez. Vérifiez et surveiller la bonne santé de vos placements. Le net regorge de sites spécialisés dans tel et tel placement financier, vous trouverez aussi de la presse écrite de très bonne qualité sur l’investissement. Usez-en et abusez-en : cultivez votre jardin et devenez meilleur un peu plus chaque jour dans votre domaine, et spécialisez vous !

C’est bien gentil Bobby Cash, mais dans quoi je peux investir ?

Bon, parce-que je suis un mec sympa, voici une petite liste des bons investissements du moment et à venir en 2020. Avec en plus des infos sourcées. Cadeau de la maison.

Investir dans l’immobilier, ça marche toujours du tonnerre

Les taux d’intérêt n’ont jamais été aussi bas.. C’est un placement qui, si il est bien réfléchi, présentera peu de risques. Pour ça, il vous faudra surtout faire attention à bien choisir la ville dans laquelle vous souhaiterez investir et fuir comme la peste la vacance locative pour réussir son investissement locatif.. Et parce-que je suis vraiment un mec sympa, une petite liste rapide des villes dans lesquelles il fait bon d’investir en 2020 :

  • Bordeaux
  • Montpellier
  • Aix-en-Provence
  • Nantes
  • Strasbourg

Investir dans l’or ou l’argent, si vous voulez la jouer bling bling

Vous pouvez aussi la jouer conquistador ou pirate (au choix) et investir dans les métaux précieux, comme l’or ou l’argent. Investir dans l’or n’a jamais été aussi rentable, et le cours de l’argent suit une croissance toujours favorable. En plus d’avoir un swag à toute épreuve, vous investirez dans un placement qui présente peu de risque et qui connait une croissance favorable depuis ces 10 dernières années. Elle est pas belle la vie ?

Investir dans l’art et jouer dans la cour de De Vinci

Vous vous y attendez pas à celle là, hein ? Et pourtant : presque imperméable aux crise, les œuvres d’art sont un placement qui est resté très stable au fil des années. Attention toutefois à ne pas acheter n’importe quoi : votre neveu est peut-être douée en pâte à modeler, mais on visera ici plutôt des œuvres d’art d’au moins 20.000 euros. Si vous n’y connaissez rien en art, faites vous conseiller par un professionnel pour ne pas vous faire pigeonner par le premier venu, quand même.