investir.cash

"Tu aideras ton prochain à investir…"

Investir en scpi, la Société Civile de Placement Immobilier

Placée sous le contrôle de l’AMF, la SCPI (Société civile de placement immobilier) intervient sur les investissements immobiliers en collectant des fonds auprès de ses associés. Il suffit de respecter les critères nécessaires pour investir scpi convenablement. Ayant tendance à donner la gestion de ses affaires à une entreprise spécialisée dans le domaine, vous verrez à travers ces quelques lignes certaines conditions de réussite du SCPI, l’un des bons investissements du moment.

Quelle forme d’investissement réaliser avec la SCPI

Généralement, investir scpi vous laissera le choix entre quatre types d’action. Vous pourriez alors commencer par l’achat de parts au comptant. Cela vous garantira des revenus plus importants que vous recevrez tous les trois mois tout en diversifiant votre portefeuille ou votre épargne. Ainsi, il suffit de contacter votre représentant officiel pour démarrer l’investissement. Cela peut être votre banque ou votre assureur ainsi qu’une société gestionnaire précise. Toutefois, il vous est recommandé de vous informer sur le régime d’imposition auquel vous serez soumis. Notez bien que vous aurez une base taxable à l’IFI si pour avoir plus d’avantages surtout si vous ne disposez pas beaucoup d’immobilier locatif.

Vient ensuite l’investissement à crédit auprès de votre banque. Pour cela, il est important que vous assurez l’institution dont vous pourriez remplir convenablement les conditions de solvabilité. Vous aurez certainement besoin d’un bon talent de négociateur si vous envisagez d’acquérir des SCPI n’appartenant pas à votre filiale de gestion. En cas de besoin, vous pourriez toujours engager un courtier en crédits ou vous mettre en contact rapidement avec l’entreprise que vous avez choisie pour gérer votre SCPI. Celle-ci doit avoir un partenaire fiable dans le domaine de l’investissement financier. Notez bien que les intérêts de votre emprunt peuvent être retirés de vos revenus fonciers. Un avantage fiscal dont vous pourriez profiter pleinement.

En troisième position se trouve l’investissement par assurance vie qui est proposée par des contrats en unités de compte. Soulignons que cette option est plus appréciée par de nombreux établissements d’assurance. Par ailleurs, vous profiterez d’une fiscalité sur l’assurance vie surtout pour les revenus générés par l’intervention. Mis à part une liquidité optimale, n’oubliez pas que c’est un bon moyen de vendre ou d’acheter rapidement des parts si vous voulez investir scpi. Pour démarrer l’activité, il est indispensable que vous disposiez d’une épargne au lieu de faire un investissement à crédit.

En dernière position arrive l’investissement en dénombrement temporaire de propriété. Cette activité se base sur la scission du droit de toucher les revenus à la nue-propriété de vos parts pendant plusieurs années. Ainsi, la méthode par démembrement s’achève à la fin du délai dont vous discuterez avec l’autre partie. De ce fait, le nu-propriétaire aura l’opportunité de récupérer ses parts sans oublier les revenus. Pour cette dernière option, vous aurez le choix entre l’achat d’un usufruit temporaire ou d’une nue-propriété temporaire. Le premier choix est garant des revenus réguliers pendant l’investissement tandis que la seconde option vous offrira une exonération fiscale vu que vous ne toucherez aucun revenu. Pour plus de détails sur la SCPI, consultez notre guide : SCPI, définition.

Investissement SCPI : des risques que vous ne devriez pas négliger

Malgré les divers avantages et les possibilités qui vous seront accordés. Investir scpi comporte aussi des risques que vous ne devriez pas négliger. Commencez alors par vérifier les secteurs d’activités dans lesquels vous pourriez investir. Plus précisément, il est fortement déconseillé de s’engager dans les SCPI fiscales surtout avec l’option Pinel même si cela peut vous offrir un avantage fiscal intéressant. Certes, vous pourriez avoir une défiscalisation pendant la première année d’achat des parts. En outre, vous serez face à un parc immobilier bien constituer deux ans seulement après cela. Par conséquent, vous allez vous retrouver obliger de rajouter les deux ans aux années de mise en location obliger par la loi Pinel. Ajouter à cela, notez bien que l’investissement peut vous mettre en mauvaise posture au cas où vous contracteriez un crédit à la banque.

Un autre risque concerne la compréhension de la liquidité que vous pourriez investir scpi. Sachez alors que vous devez avant tout vous acquitter d’une souscription avant la validation de votre achat SCPI. Cela intègre généralement des frais fixes non négociables allant de 8 à 10 %. Autrement dit, vous ferez à coup sûr une perte de 8 à 10 % si jamais vous déciderez de revendre les parts que vous venez d’acheter le lendemain de l’acquisition. Vous devriez alors prendre assez de temps pour que l’achat se rentabilise avant de penser à une éventuelle revente. Un point qui peut fortement freiner une personne qui se prépare à investir scpi. La meilleure option est alors de trouver un bon échéancier qui vous facilitera les choses. Prenez aussi le temps de choisir le type de capital qui vous convient pour éviter les problèmes.

Ajouter à cela, la fiscalité reste un sujet intéressant dans un investissement SCPI. La pire erreur serait de se laisser dire que la fiscalité s’improvise en SCPI. Vous devriez alors faire attention à ne pas vous focaliser uniquement sur le ratio rendement/risque. Comprenez bien que les revenus des parts que vous achèterez directement en SCPI seront classifiés comme étant des revenus fonciers. Par conséquent, un régime fiscal sur ce genre de revenu est appliqué à l’investissement. Cela sera même renforcé par les prélèvements sociaux liés à l’intervention. Ainsi, vous pourriez avoir de gros problèmes de rendement si vous ne faites pas attention. La meilleure chose à faire est de consulter un spécialiste dans le domaine qui vous apportera une assistance complète du début jusqu’à la fin de l’investissement.

Enfin, il faudra aussi se méfier du risque locatif lier à un investissement SCPI. Plus précisément, vous devriez faire attention au choix de locataire surtout concernant sa capacité à payer. Cela est aussi valable pour la manière dont ce dernier s’occupera du bâtiment tout au long du contrat. Il serait alors plus judicieux de ne pas se tromper dans la sélection de l’actif immobilier qui doit avant tout se diversifier. Le but est d’obtenir un bon taux de remplissage du SCPI pour une protection parfaite vu que vous aurez l’opportunité de louer le bâtiment à diverses catégories de locataires. Notons que le taux de remplissage doit tourner autour de 85 et 100 %.

Articles similaires :

Investir dans l’or

Investir dans l’art

Investir dans l’argent

Investir en bourse